Quel est votre terrain homéopathique ?

Le stress est ce que l’on appelle aussi la maladie des temps modernes. En effet, un jour ou l’autre, tout le monde se retrouve aujourd’hui confronté au stress, que ce soit les enfants ou les adultes et même les animaux. Pour en venir à bout, l’homéopathie est depuis des mois employée pour trouver des traitements efficaces en utilisant des remèdes naturels. Sachez aujourd’hui que ce genre de traitement vous classe dans une catégorie, en fonction de la réaction de votre corps face au stress. Pour savoir comment traiter votre stress, découvrez avec moi aujourd’hui sur quel terrain vous vous situez dans ce cas.

homeopathie

Le terrain de psore et le terrain tuberculinique

En fonction de ses réactions face au stress, chaque individu est enclin à se trouver dans l’un de ces terrains. Heureusement, vous n’allez pas vous trouver touché par tous les symptômes de ces 4 terrains, sinon, ce serait vraiment la cata pour vous soigner.

Commençons donc aujourd’hui par le terrain de psore. Dans cette catégorie vous avez tendance à réagir rapidement au stress auquel vous êtes en proie et avez la capacité de vous adapter tout aussi rapidement.

Cela vous entraîne cependant à avoir un besoin d’exprimer et d’extérioriser votre stress, ce qui fait que vous pouvez présenter des manifestations cutanées comme les boutons par exemple ou de l’urticaire, vous pourriez tout aussi bien avoir des colères subites ou encore des transpirations excessives, c’est selon les individus.

Il y a ensuite le terrain tuberculinique, ce dernier est assez délicat, car vous avez tendance à maigrir alors que vous mangez comme un ogre. Vous avez donc tendance à être plus fatigué que les autres vous rendant dans la foulée très vulnérable aux infections ORL comme aux virus qui passent. Je vous conseille de bien vous prendre en main si c’est votre cas, car vous avez la santé délicate.

Terrain scycotique et terrain de luèse

Si vous vous trouvez sur un terrain scycotique, c’est que vous êtes du genre à retenir toutes vos humeurs pour ne pas montrer votre stress. Cela se manifeste ensuite généralement par de la rétention d’eau ou encore par une prise de poids important pire encore, par des excroissances sur la peau dans le genre des verrues. Je vous assure que ce n’est pas beau à voir.

Cela prouve surtout que vous avez du mal à vous adapter au stress qui vous arrive et que vous devenez ainsi de plus en plus vulnérable quand ce genre de situation apparaît. Je vous recommande de faire très attention à vous.

Enfin, si vous êtes sur un terrain de luèse, vous êtes en situation de dégénérescence organique ce qui entraîne des lésions cutanées ou des lésions internes aussi. Les gens se trouvant sur ce terrain réagissent souvent violemment au stress.

Pour trouver le remède homéopathique qu’il vous faut, vous devez ainsi vous situer dans l’un de ces terrains en observant les symptômes qui vous atteignent le plus. Une fois que c’est fait, vous pouvez commencer à vous traiter.

One Response
  1. Saunia R.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *